Différence sexuelle ?

Publié le par Ni Oui Nina

Il arrive qu'on ne sache pas comment introduire un article.
Cela faisait quelques jours déjà que je cherchais une manière sympa de commencer celui-ci, et c'est le sujet sur lequel j'ai écrit tantôt,
"Warcraft" au ciné + infos sur "Spiderman 4" qui m'a inspirée. Ou plutôt son contexte.

Voyez-vous, mon père joue à Warcraft. Eh oui, personne n'est parfait, que voulez-vous... (Je dis ça alors que les geeks sont en train de penser : "trop cool, c'est pas mon père qui ferait ça !")
Donc, tout à l'heure, pour rédiger l'article cité précédemment, je m'en vais voir mon père pour lui demander quelques infos, persuadée qu'il me renseignera assez exhaustivement, en bon joueur en ligne qu'il est. Malheureusement, il était justement en plein dans une partie, et je n'ai pu récolter que des vagues "mmm", des "hein", et des "ouais".

Peut-être (sûrement) est-ce à cause du jeu, mais n'est-ce pas aussi dû à la croyance collective qu'un homme ne saurait effectuer deux tâches en même temps ?...
Et pourquoi cela, d'après vous ?

Eh bien, j'aurai peut-être une proposition de réponse à vous soumettre... Très hypothétique cependant, donc à prendre avec méfiance, car certaines études vont dans son sens, et d'autres non. A creuser donc.
Cette différence de vitesse dans le traitement de plusieurs informations aurait une explication toute scientifique, donc rien à voir avec une quelconque discrimination sexuelle (qui s'effectuerait à l'avantage des femmes, pour changer).

Vous n'êtes pas sans ignorer que nous - les êtres humains - possédons un cerveau divisé principalement en 2 parties, appelées hémisphères : un à droite, un à gauche. Chacun est spécialisé pour certaines tâches en particulier.
Nos hémisphères cérébraux sont reliés par un faisceau truffée de fibres nerveuses (chargés de relayer les informations sensorielles dans notre organisme, notamment), qui s'appelle "corps calleux".
Or, chez les hommes, ce faisceau serait moins épais, d'où un transfert inter-hémisphérique plus lent et une difficulté à faire plus d'une chose à la fois.

Voilà, j'espère que cette très brève leçon de biologie n'était pas trop imbuvable.

J'aurais pu m'étendre beaucoup plus, mais bon je préfère que vous me lisiez jusqu'au bout...


Source : me souviens plus + perso

Publié dans Santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article